présentation

Maître Charles SOUBLIN, avocat à Caen, est diplômé d’un Master II contentieux administratif (Université de Caen Basse Normandie).

Ancien assistant de justice au Tribunal administratif de Caen et après une formation au sein de la Direction des Affaires Juridiques du Ministère de l’Economie et des Finances, il a prêté serment comme avocat à la Cour d’Appel de Rennes. Après avoir exercé au Barreau de Rennes, il est désormais inscrit au Barreau de Caen.

Son domaine d’activité est essentiellement tourné vers le droit administratif et le droit public.

Il intervient dans tous les domaines du droit public et du droit administratif, tant en conseil qu’en contentieux, pour les besoins des particuliers, entreprises et collectivités, notamment en droit de l’urbanisme, droit des marchés publics, droit de l’environnement, droit de la fonction publique, droit routier …

Le client est accompagné à chaque étape de la procédure devant les juridictions administratives.

domaine d’activité

Tous les litiges qui impliquent une personne publique (l’État, les régions, les départements, les communes, les établissements publics) ou une personne privée chargée d’un service public (comme les ordres professionnels, les fédérations sportives, certaines entreprises…) relèvent en principe du droit administratif et de la compétence des juridictions administratives, sauf si la loi en dispose autrement.
Le champ de compétence de Maître Soublin se concentre sur le droit administratif qui régit ainsi les droits et obligations de l’administration dans ses rapports :

  • avec les autres personnes publiques,
  • avec les personnes privées.

À cet égard, il intervient devant le Tribunal administratif et la Cour administrative d’appel, pour la défense des particuliers, des entreprises et des collectivités. Une expertise d’avocat en droit administratif peut également être apportée pour sécuriser des procédures ou des opérations ou accompagner les particuliers dans leurs rapports avec l’administration (droit de l’urbanisme, droit des marchés publics, droit de la fonction publique …).

Il intervient également devant les juridictions administratives spécialisées ou ordinales.

Si le recours à un avocat n’est pas toujours requis devant les juridictions administratives, il peut s’avérer indispensable, voire incontournable, compte tenu du degré de complexité de certains domaines, de s’adjoindre les services d’un avocat en droit administratif.

Les honoraires de l’avocat seront fixés dès le premier rendez-vous.